ORCHESTRE RIVIERA SYMPHONIQUE

 

L’Orchestre Riviera Symphonique (ORS) est un ensemble composé de musiciens semi professionnels de haut niveau de la région de l’Arc lémanique.  Sa vocation première est de réunir des instrumentistes passionnés de différentes générations ayant pour buts de respecter le public et servir la Musique. Des programmes attractifs et originaux sont proposés privilégiant l’exigence artistique.

Les concerts du mois de février 2015 au Théâtre de Vevey et au Victoria Hall de Genève ont marqué l’avènement de l’ORS. Tchaïkovski & Beethoven étaient les premiers invités de la formation veveysanne.

Toujours en 2015, le Riviera Symphonique proposait un programme avec le Chœur Symphonique de Vevey au Victoria Hall et à l’Eglise St-Martin de Vevey avec les Requiem de Mozart & Fauré. Dans ces mêmes lieux, l’ORS interprétait le grandiose Requiem de Verdi ainsi que la monumentale 9ème Symphonie de Beethoven.

En 2016, l’ORS continuait sur sa lancée symphonique avec la première de Brahms, renouait avec le répertoire liturgique avec la Messe en ut mineur de Mozart et inaugurait le premier opus de sa série « Passion Russe » avec Borodine, Tchaïkovski et Rimski-Korsakov.

Le succès rencontré, pousse les organisateurs à produire « Passion Russe 2 » en mai 2018 avec la Symphonie Pathétique de Tchaïkovski. La même année, un programme original Elgar, Wagner & Brahms était présenté au public avec le Chœur Symphonique de Vevey.

« Passion Russe 3 » en mai 2019 réunissait à nouveau Borodine, Rimski-Korsakov et l’incontournable Roméo et Juliette de Tchaïkovski.

En décembre 2019, l’Orchestre Riviera Symphonique interprétait l’Ouverture Léonore III de Beethoven et les Variations sur un Thème de Haydn de Brahms dans l’acoustique rêvée du Del Castillo de Vevey.

IL MAESTRO

Luc BAGHDASSARIAN Pianiste & Chef d’orchestre

Luc Baghdassarian a accompli ses études au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève. Il obtient le diplôme de direction d’orchestre avec Arpad Gerecz et un premier prix de virtuosité de piano dans la classe de Maria Tipo. Il se produit notamment comme soliste avec l’Orchestre de la Suisse Romande et est nommé Artiste Bösendorfer en 2014.

Il est l’invité de plusieurs orchestres renommés tels que l’Orchestra Sinfonica di Roma, l’Orchestre Amadeus de Paris, l’Orchestre Philharmonique d’Arménie, l’Orchestre de Chambre de Bucarest, l’Orchestre Philharmonique de Cluj, ainsi que du Sinfonietta de Lausanne, de l’Orchestre de Chambre de Genève, de l’Orchestre de Chambre de Lausanne et de l’Orchestre de la Suisse Romande.

Directeur Artistique de l’Orchestre des Gymnases lausannois et du Choeur Symphonique de Vevey depuis 1998, il fonde en 2015 l’ORS – l’Orchestre Riviera Symphonique et l’OVS – l’Orchestre des Variations Symphoniques, nouvelle phalange professionnelle de l’arc lémanique.

Depuis 2017, il est l’invité de l’Orchestre du Caroga Lake Music Festival (NY).

VIOLONS

Tous les instruments de l’orchestre sont essentiels à faire vivre les œuvres que nous jouons ! Je dirais qu’une des forces du violon est le fait que les violonistes peuvent jouer ensemble. Lorsque l’on est sur la corde de mi le son me fait un peu penser à de la harpe. Le violon apporte une sorte de magie…

– Marion Le Morvan (Violoniste) –

ALTOS

Pour moi, l’alto est essentiel à l’orchestre car il amène la cohésion entre les graves et les aigus des cordes. Il fait office de pont… Il est aussi la rondeur des cordes par son timbre chocolaté !

– Rayan Ghazinouri (Altiste) –

VIOLONCELLES

Le violoncelle est l’instrument pour graviter (j’aime bien ce mot)… Dans graviter déjà il y a le mot grave ; ensuite, il y a gravir (monter) et gravité (ancrage). Le violoncelle – je ne dis pas que les autres instruments ne peuvent pas le faire – c’est à la fois le moteur et à la fois le “grounding” : quand tu t’envoles et que tu te rapproches des éléments bien terrestres, p ex. : l’animalité, la mort, le corps, la matière, le concret. Pour gravir, il nous donne la puissance, pour ancrer, il nous donne la sensualité des corps…

– Coraline Piguet (Violoncelliste) –

BOIS

Les bois sont essentiels à l’orchestre car ils apportent un brin de folie… Je dis toujours qu’on est un peu les agitateurs de l’orchestre. Premièrement, on est placé derrière. Si l’un de nous fait une fausse note cela s’entend tout de suite… Deuxièmement, il faut que le TUTTI Cordes fasse preuve de rigueur pour respecter le tempo et ne nous presse pas trop ( nous ne somme pas fainéant mais on aime bien se faire attendre ! ). Au-delà de cela, nos nombreux solos sont comme des bulles d’oxygène. Ils apportent la folie, dont je parlais précédemment et ces bulles font vivre à leur tour l’entièreté de l’orchestre ( on sait remercier les Cordes tout de même ! ) . Il s’agit là d’un savant équilibre…

– Lise Bachmann (Hautboiste) –

 

CUIVRES

Les cuivres mettent en place une structure harmonique et rythmique sur laquelle peuvent s’appuyer les bois et les cordes pour chanter leurs mélodies. Néanmoins, plus on avance dans l’histoire de la musique plus les cuivres sont gratifiés à leur tour de thèmes mélodieux parfois puissants, parfois très doux. Le cor, de par sa capacité à avoir un son chaud, rond, presque boisé, est également souvent allié aux bois ou aux cordes.

– Marie Fasel (Corniste) –

Orchestre Riviera Symphonique

Case postale 21 – 1800 Vevey

contact@orchestre-riviera-symphonique.ch

+41 79 430 37 24